Farid Bouchama, militant indépendantiste kabyle : Le combat de la Kabylie est « existentiel »

by Location Taroudant

Depuis sa participation au Festival International des Arts Populaires de Taroudant au Maroc les 7 et 8 juillet 2023, Farid Bouchama, militant indépendantiste kabyle, a accordé une interview à un média local pour discuter du combat de la Kabylie. Il a souligné que ce combat revêtait une dimension « civilisationnelle, existentielle et universelle », tout en insistant sur le caractère pacifique des militants indépendantistes kabyles.

Le combat de la Kabylie : civilisationnel, existentiel et universel

Farid Bouchama a affirmé que le peuple kabyle menait un combat qui allait au-delà des frontières de l’Algérie. Selon lui, ce combat est à la fois « civilisationnel, existentiel et universel », reflétant la volonté profonde de la Kabylie de se distinguer et de revendiquer son statut particulier. Les militants indépendantistes kabyles sont des défenseurs pacifiques d’idées et de débats, mettant en avant le droit des peuples à la liberté.

La participation de la troupe ‘Tiɣri n Teqvaylit’ au Festival International des Arts Populaires de Taroudant

Farid Bouchama a expliqué que la présence de la troupe ‘Tiɣri n Teqvaylit’ au festival était au nom de la Kabylie. Cette participation mettait en lumière la volonté du peuple kabyle d’exprimer sa différence vis-à-vis de l’Algérie. Depuis l’indépendance de l’Algérie, la Kabylie a toujours aspiré à un statut particulier et à son indépendance. Cependant, cette revendication se fait de manière pacifique, en respectant les droits fondamentaux des peuples.

Le désir de paix et de fraternité avec les autres peuples berbères

Farid Bouchama a souligné que les indépendantistes kabyles souhaitaient établir des liens d’amitié fraternelle avec les autres peuples berbères. Il a exprimé le désir de tisser des liens solides avec les Kabyles, les Souss, les Rifains et d’autres peuples berbères présents en Afrique du Nord. La Kabylie aspire à une fraternité qui dépasse les frontières nationales et à une reconnaissance de son identité berbère commune.

La demande d’un référendum d’autodétermination

Farid Bouchama a fait part de la demande des indépendantistes kabyles d’organiser un référendum d’autodétermination pour la Kabylie. Cependant, il a souligné que ce combat se déroule pacifiquement, sans chercher la confrontation. Les militants kabyles sont engagés dans un combat d’idées et de débats, souhaitant établir la paix et promouvoir la liberté de tous les peuples.

Le combat de la Kabylie pour l’indépendance est une lutte essentielle pour cette région d’Algérie. Les militants indépendantistes, représentés par des personnalités telles que Farid Bouchama, continuent de défendre pacifiquement leur droit à l’autodétermination et leur aspiration à une identité distincte. Leur participation au Festival International des Arts Populaires de Taroudant a renforcé les liens avec les autres peuples berbères et a donné une voix à leur lutte au-delà des frontières nationales. Leur combat, à la fois civilisationnel, existentiel et universel, reflète la volonté profonde de la Kabylie de forger son propre destin et de vivre dans la liberté....Lire plus.

You may also like

Leave a Comment

fr_FRFR