La campagne du raisin de table au Maroc : Défis climatiques et perspectives d’exportation

by Location Taroudant

La campagne du raisin de table au Maroc est sur le point de démarrer, avec les premières récoltes attendues d’ici la fin du mois de mai. Malgré les défis posés par les aléas climatiques et la sécheresse, les producteurs marocains se préparent à répondre à la demande européenne, tout en envisageant de développer de nouveaux marchés. Cet article examine les conditions de la récolte, les variétés de raisin disponibles et les défis liés à la conjoncture économique. Il met également en évidence les investissements et les projets visant à améliorer la situation à long terme.

La saison du raisin de table au Maroc et les prévisions de récolte

Le lancement de la campagne du raisin de table marocain approche, avec les premières récoltes prévues dans les régions de Taroudant et Marrakech à la fin du mois de mai. La proximité de ces régions avec l’Europe permettra une livraison rapide sur le marché. Les conditions météorologiques, cependant, ont impacté les volumes de récolte dans différentes régions. Elana Shabaily, des Vergers du Soleil, explique que les variétés tardives ont été avancées en raison du printemps exceptionnellement chaud. La récolte devrait être terminée d’ici la mi-juillet.

Impact des conditions climatiques sur la récolte

La région de Taroudant, dans le sud du Maroc, a subi les effets négatifs d’un hiver chaud avec des unités de froid négatives, ce qui a affecté le rendement. Cependant, Marrakech a connu un hiver correct, bien que tardif. Les Vergers du Soleil, qui ont des zones de production dans les deux régions, prévoient de maintenir leur volume global cette année. La majorité de leur production sera composée de raisins blancs sans pépins, avec des variétés telles que Early Sweet, Arra 30, Timpson et Ivory. Ils proposeront également des raisins rouges tels que Arra 29, Krissy et une petite quantité de Midnight Beauty.

Les marchés d’exportation et les défis économiques

Les exportateurs marocains se concentrent principalement sur le marché européen, en particulier avant le début de la saison européenne. Cependant, ils prévoient de développer leur présence en Amérique latine et en Afrique. Les Vergers du Soleil bénéficient d’une position privilégiée avec des clients historiques et une demande dépassant l’offre disponible. Cependant, les exportateurs doivent faire face aux défis économiques actuels, notamment l’inflation et son impact sur les coûts des intrants. Étant donné que le raisin est souvent considéré comme un produit de luxe, la croissance des prix peut être limitée par la baisse du pouvoir d’achat du grand public.

Les défis climatiques et les mesures prises pour l’avenir

Les aléas climatiques et la sécheresse ont eu un impact important sur l’industrie du raisin de table au Maroc. Pour faire face à ces défis, des investissements ont été réalisés, notamment la construction d’une structure d’irrigation supplémentaire de 50 000 m3 en 2023. Cependant, il reste essentiel qu’il pleuve pour soutenir la saison à venir. Les producteurs évaluent également de nouvelles variétés capables de résister à des conditions extrêmes, ainsi que des moyens de réduire l’eau d’irrigation et d’explorer des sources alternatives. Des projets importants ont également été lancés au niveau national et régional pour améliorer la situation à long terme, avec des résultats attendus dans les deux prochaines années.

La campagne du raisin de table au Maroc se prépare malgré les défis climatiques et la sécheresse. Les producteurs marocains visent principalement le marché européen, tout en explorant de nouvelles opportunités en Amérique latine et en Afrique. Les prix restent un défi en raison de la conjoncture économique actuelle. Cependant, des investissements sont réalisés et de nouvelles mesures sont prises pour faire face aux défis climatiques et garantir une production durable à l’avenir. Le secteur du raisin de table au Maroc reste résilient et optimiste quant aux perspectives futures….lire plus.

You may also like

Leave a Comment

fr_FRFR